Aspiration sous-glottique automatique intermittente
Cuff M

Cuff M simex, aspiration sous-glottique automatisée intermittente

Description du produit

Cuff M simex, aspiration sous-glottique automatisée intermittente

Cuff M, représente une nouvelle approche de la gestion des sécrétions sous-glottiques et la solution la plus avancée dans ce domaine.
Avec son mode intermittent, à la pointe de la technologie, simex cuff M contribue à prévenir la pneumonie sous ventilation assistée (PVA).

Avantages pour le patient :

  • Sûr, pression limitée à 300 mbar
  • Fonctionnement silencieux
  • Ajustable à la viscosité et au volume sécrétion du patient
  • Hygiène de la stomie
  • Évite l‘inflammation de la peau
  • Réduction des mauvaises odeurs
  • Sevrage rapide
  • Réduction du taux de mortalité
  • L‘aspiration intermittente réduit le risque de blessures dues à l‘assèchement de la muqueuse
  • Augmentation du confort du patient lors de l‘aspiration
  • Macération minime des tissus extérieurs par la réduction des fuites de sécrétions
  • Diminution du changement de pansements trachéaux en raison de la réduction des fuites de sécrétions
  • Les collecteurs aident à prévenir la contamination croisée et à minimiser l‘incidence de l‘infection
  • Personnalisable pour répondre aux besoins de chaque patient

Avantages pour le personnel soignant :

  • Réduction du temps de travail du personnel soignant grâce à l‘automatisation de l‘aspiration sous-glottique intermittente
  • Réduction de l‘infection pulmonaire par aspiration sous-glottique (PVA)
  • Système d‘aspiration fermé réduisant le risque de contamination croisée
  • Utilisation intuitive
  • Alarmes de sécurité signalant que le récipient est plein ou que la pile est déchargée
  • Compatibles avec tous les tubes normalisés ETT et ET

Avantages pour les hôpitaux/cliniques :

  • Réduction des coûts par la prévention de l‘infection pulmonaire (PVA)
  • Réduction des coûts liés à l‘aspiration endotrachéale
  • Contribue à éviter le temps d‘USI causés par une infection pulmonaire de 10 à 14 jours

Avantages mis en évidence par les résultats cliniques :

  • Réduction des coûts par la prévention de l‘infection pulmonaire (PVA)
  • Réduction des coûts liés à l‘aspiration endotrachéale
  • Contribue à éviter le temps d‘USI causés par une infection pulmonaire de 10 à 14 jours

Fonctionnalités :

  • léger
  • silencieux et  discret (35 dB(A))
  • fonctionnement simple, très sûr et facile à utiliser
  • récipient pour sécrétions jetable avec gélifiant intégré
  • alimentation par batterie ou secteur
  • filtre bactérien intégré avec protection contre les débordements et prévention des odeurs

Données techniques :

Puissance d’aspiration globalemax. 8 l/min
Pression  :-60 mbar à -300 mbar (par pas de 10 mbar)
Récipients : Récipients pour sécrétions jetables de 250 ml
Alimentation : 100 – 240V AC primaire / 12V DC secondaire
Durée de fonctionnement :
     -Sur secteur : Fonctionnement continu
-Sur batterie : Approx. 18h lorsque la pompe de l’aspirateur  fonctionne à pleine capacité
Volume sonore : 35 dB (A)
Dimensions (H x W x D) : 165 x 220 x 90 mm
Poids (unité de base) : Approx. 1,2 kg
Batterie rechargeable :  7,4 V, 4,4 Ah – lithium ion
Récipient de sécrétion jetable avec filtre bactérien intégré et gélifiant
Menu simple et intuitif (affichage du code de couleurs)
Pression de vide et réglages du temps d‘aspiration répondant aux besoins du patient
Fonction MARCHE/ARRÊT personnalisable. La durée de MARCHE peut être réglée entre 10 et 60 secondes et la durée d‘ARRÊT entre 3 et 60 minutes
Les directives de pression recommandées par l‘AARC pour l‘aspiration intermittente chez les adultes se situent entre -106 à -200 mbar (-80 à -150 mmHg)15. Les mêmes directives sont recommandées par les fabricants de tubes endotrachéaux et trachéaux ainsi que pour l‘utilisation du cuff M.

PVA (Pneumonie sous ventilation assistée) :

  • On estime que la PVA se produit dans 9 à 25 % des cas des patients en USI (unité de soins intensifs)
  • La PVA est une complication coûteuse en termes d’hospitalisation. Elle allonge la présence du patient en USI, le séjour à l‘hôpital et augmente la morbidité et la mortalité
  • La mortalité directement attribuable au PVA est estimée à 27 %
  • Le PVA génère plus de 35 000 € d‘augmentation des coûts hospitaliers et qui peuvent être encore plus élevés pour certains types de soins
  • Les modalités courantes de traitement associent à une position couchée du patient, une hygiène-bucco dentaire et une aspiration généralement effectuée par les infirmières grâce à l‘utilisation d‘une simple seringue. Dans certaines installations les infirmières attachent le port du tube d‘aspiration du tube trachéal ou endotrachéal du patient aux régulateurs d‘aspiration muraux ou portatifs
  • Des recherches émergentes indiquent que l‘aspiration des sécrétions sous-glottiques et plus particulièrement lorsqu’elle est intermittente s‘avère extrêmement utile dans la réduction de l‘incidence de la PVA.