DispozABLE Spacer-XAble Spacer 2-X-300Airmed1000petit-300dpi

MEDIFLUX propose, aux patients comme aux professionnels de santé, différents dispositifs de TRAITEMENT DU SOUFFLE :

  • Les chambres d’inhalation ABLE SPACER 2 et A2A (chambre repliable), les seules à être anti-microbiennes et anti-statiques
    Voir les produits
  • La chambre d’urgence mono-patient DISPOZABLE
    Voir les produits
  • Les nébuliseurs pneumatiques AC 2000 et AIRMED 1000
    Voir les produits
  • Le nébuliseur portatif MICRONEB
    Voir les produits
  • Une gamme de spiromètres incitatifs pour renforcer ses muscles pulmonaires
    Voir les produits
  • Un dispositif dédié au patient pour l’aider à désencombrer ses poumons et à évacuer le mucus
    Voir le produit
  • Un oreiller adapté aux patients appareillés pour la nuit, OXY2
    Voir le produit

Le principe du traitement
Le traitement consiste avant tout à agir sur les bronches, dont l’inflammation et l’obstruction sont à l’origine d’une gène respiratoire du patient.
Il existe pour cela des médicaments broncho-dilatateurs efficaces qui permettent de soulager la crise et des traitements de fond de manière à contrôler la maladie. L’enjeu consiste alors à trouver le moyen d’acheminer la bonne dose au bon endroit, le plus rapidement possible. Pour cela, on a aujourd’hui recours à l’inhalation, qui consiste à faire respirer au patient le médicament qui atteint ainsi directement sa cible.
L’administration des médicaments par inhalation constitue un progrès considérable dans le traitement de l’asthme, par les multiples avantages qu’elle comporte : le traitement est mieux toléré par le patient, car la dose efficace est plus faible par rapport aux médicaments pris en comprimés, l’action est très rapide, puisqu’elle commence dès que le produit est fixé sur la paroi interne de la bronche. Une crise d’asthme peut ainsi être soulagée en quelques minutes.

Les différents systèmes d’inhalation
Il existe différents systèmes d’administration des traitements par inhalation : le meilleur est certainement celui qui sera correctement utilisé et accepté par le patient. En effet, quelle que soit la technique retenue, il s’agit avant tout de faire parvenir aux bronches la dose efficace, dans les meilleurs délais.
On peut tenter de décrire l’inhalateur idéal, qui doit répondre aux exigences suivantes : petit et facile à emporter, multidoses, facile à utiliser pour le patient, c’est-à-dire ne nécessitant pas une coordination optimale entre la main et la bouche, permettant un dépôt optimal du produit dans l’appareil respiratoire, peu coûteux.