Casquette chapeau modele Salomé ref 12017-Site
Casquette protege-nuque Baptiste ref 24017-siteChapeau modèle Amaury ref 5017-siteREF 517 BGB extérieur-siteCasquette protege oreille bébé modele Chloé rouge ref 26017-siteChapeau bandana modèle Lison ref 25017-site

Casquette chapeau enfant SOWAY anti-UV UPF 50+

37,50 € TVA incluse

Description du produit

Casquette chapeau enfant SOWAY anti-UV UPF 50+ « Salomé ». Destinée aux enfants de 3 à 6 ans, cette casquette réglable est parfaite pour protéger bébé avec sa visière de 6 cm. Elle est doublée de tissus à ancres roses. Elle participe à la protection du capital solaire de l’enfant grâce à sa protection certifiée UPF 50+ selon la norme la plus drastique au monde, la norme australienne AS/NZS 4399.
Le bord de 6 cm, protège le visage mais aussi les yeux du soleil et des réverbérations.
Léger (- de 100g), il ne pèse pas sur la tête.
Les chapeaux SOWAY  protègent également des infrarouges ce qui évite au crane de chauffer malgré le soleil.

Chaque chapeau est réglable et se roule pour être plus facilement rangé dans sa pochette de rangement (fournie avec le chapeau). Il se lave en machine à 30°C et ne souffre pas d’être mouillé lors des baignades.

Partenaire des congrès de dermatologie, les chapeaux SOWAY sont recommandés par de nombreux dermatologues.
«Se couvrir d’un chapeau anti-UV Soway, c’est garantir son capital solaire» Dr Patrick Moureaux, dermatologue.

Si le rayonnement UV à dose modérée est bénéfique et indispensable à la synthèse de la vitamine D, son exposition prolongée peut avoir, chez l’homme et en particulier sur les enfants ou les personnes fragiles, des effets aigus et chroniques au niveau cutané, oculaire et immunitaire :

  • coup de soleil et autres altérations cutanées ;
  • cataracte, cécité ;
  • cancer de la peau et mélanome malin
  • renforcement du risque de maladies infectieuses

Le capital soleil n’est pas renouvelable mais il peut s’entretenir et se préserver par la protection solaire. Il s’épuise plus vite à certaines périodes de notre vie notamment pendant l’enfance. Il est donc fondamental de préserver le capital soleil dès l’enfance en protégeant notamment les parties les plus couramment exposées telles que le visage et le cou.
De plus, de nombreuses études ont démontré que la peau capitalise la protection solaire reçue pendant l’enfance. L’application régulière d’une protection adaptée pendant l’enfance et l’adolescence permet de diminuer de près de 60% le risque de cancer de la peau à l’âge adulte.

Par an dans le monde* :

  • Près de 130 000mélanomes malins participent de façon non négligeable aux taux de mortalité enregistrés dans les populations à peau claire.
  • 66 000 décès dus chaque année au mélanome et autres cancers cutanés.

–      12 à 15 millions de personnes rendues aveugles par des cataractes, et jusqu’à 20 % de ces dernières peuvent être provoquées ou accélérées par l’exposition solaire.

–           Les peaux mates sont également concernées

 

Vous aimerez peut-être aussi…